Jeudi 12 février 4 12 /02 /Fév 09:02

Les 4 principes fondamentaux de sécurité :

1.     La prévention

      (Commence avant la construction durant les plans établi par l’architecte, c’est

       L’éclairage de sécurité, les calculs des IS et des UP, les rondes des agents SSIAP)

 

2.     Limiter la propagation du feu

      (Porte CF, désenfumage, matériaux, compartimentage, moyens d’extinctions)

 

3.     prévoir l’évacuation des personnes

      (Vérifier les dégagements des issues, l’éclairage de sécurité)

 

4.   faciliter l’intervention des secours

      (Voie engins laissés libre, en principe faire évacuer tout les occupants avant

       L’arrivée des Secours)

 

 

Sur le plan pratique :

EXERCICE D’EVACUATION avec le personnel et le public : 

1 par an (le mentionné sur le registre de sécurité)

PERMET AU PERSONNEL DE SE FAMILIARISER AVEC :

1.    le message d’alarme générale

2.    les Issues de secours

3.    l’établissement.

4.    les points de rassemblements

5.    revoir les consignes en vigueur, Si on peut les améliorer

 

 

L’EVACUATION :

SEUL LE CHEF D’ETABLISSEMENT DECIDE DE L’EVACUATION MAIS PEUT DELEGUER SES POUVOIRS

 

Elle doit se faire rapidement et sécurisée

L’agent SSIAP doit :

1.    veiller aux déverrouillages des issues de secours

2.    Aux dégagements

3.    au bon fonctionnement du balisage.

 

 

LE GUIDE-FILE ET LE SERRE-FILE :

 

FONCTIONS : doivent guider 25 personnes maximum par zone.

 

1. Le guide-file :

    connaît tous les lieux , se trouve devant et dirige vers la sortie

 

2. Le serre-file :

    Il est le dernier a évacuer les locaux (ferme les portes, fenêtres, pousse les  

    blessés vers la sortie, empêche le retour de personnes, vérifie qu’il n’y a  

    plus personne)

 

·        On évacue vers un point de rassemblement pour le personnel (sur le parking en général), on fait un rapport au chef d’évacuation (une liste pré-établi des employés manquants, l’état des blessés…)

 

·        On ne peut pas revenir dans un établissement sinistré sans l’accord du chef d’établissement qui lui-même doit avoir l’accord du COS (commandant de l’organisation des secours)

  

 

LES PLANS D’EVACUATION :

Il doivent y être visible et accessible, inaltérable et toujours prêt d’un dégagement

on y trouve :

1.     emplacement des moyens d’extinctions (Extincteurs, RIA)

2.     dégagements (escaliers)

3.     niveau (l’étage)

4.     locaux à risque (réserve, locaux techniques)

5.     organes des coupures des fluides (pour les types U : oxygène)

 

Il peut y être inscrit :

1.     les moyens d’intervention (police, pompier, EDF)

2.     Les consignes de sécurité générale (pour tous)

3.      Les consignes particulières (affichées au PCS ou dans la loge du gardien):

Destinées à certaines personnes précises comme les gardiens, SSIAP

4.     Les consignes spéciales ou temporaires (en cas de travaux)

 

 

 

DIFFERENCE ENTRE UNE ALARME ET UNE ALERTE :

1.UNE ALARME :

C’est un message restreint concernant le personnel qualifié pour lequel on demande de prendre des mesures

·        Une alarme générale : public + personnel

·        Une alarme générale sélective :

Elle est désignée spécialement aux types U et J

·        Une alarme restreinte :

Elle s’adresse à une certaine catégorie de personnes (SSIAP, personnel formé)

2.UNE ALERTE :

C’est l’action de prévoir (APPEL AUX POMPIERS)

 

Par Patrick nastro - Publié dans : LES PRINCIPES D'EVACUATION
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus